On pourrait penser que le fait d’avoir une si longue traîne et des plumes brillantes ralentirait le paon et en ferait une cible facile pour les prédateurs comme les mangoustes, les chats sauvages, les chiens errants, les léopards et les tigres – et c’est absolument vrai !

Laisser un commentaire