Semblables à leurs cousins plus grands, les tétras, les membres de la famille des cailles sont pour la plupart des oiseaux non migrateurs, vivant au sol. La plupart d’entre eux habitent des zones broussailleuses de début de succession. Omnivores, les cailles se nourrissent principalement de matières végétales en hiver, puis d’invertébrés en été.

Les cailles de Californie volent-elles ?

La caille de Californie est un gibier à plumes dodu, au cou court, avec une petite tête et un petit bec. Elle vole sur des ailes courtes et très larges.

Les cailles sont-elles des oiseaux migrateurs ?

La caille commune (Coturnix coturnix), ou caille européenne, est un petit gibier à plumes nichant au sol, de la famille des faisans Phasianidae. Elle est principalement migratrice, se reproduisant dans le Paléarctique occidental et hivernant en Afrique et dans le sud de l’Inde.

Les cailles volent-elles vers le sud pour l’hiver ?

Modèle de migration
Les cailles de Californie ne migrent pas, mais peuvent être légèrement nomades dans les zones où les sources de nourriture ou d’eau sont moins prévisibles.

Les cailles hibernent-elles ou migrent-elles ?

Fait peu commun pour un membre de la famille des faisans, la caille possède de longues ailes puissantes capables d’effectuer le voyage migratoire entre l’Europe du Nord et la ceinture sahélienne en Afrique subsaharienne.

Les cailles peuvent-elles voler sur de longues distances ?

Les cailles sont des coureurs efficaces qui préfèrent rester au sol et courir quand elles le doivent. Si elle doit voler, elle ne peut parcourir qu’une centaine de mètres à la fois. Leurs ailes sont suffisamment fortes pour leur permettre de voler pendant de plus longues périodes, mais leur corps ne peut pas supporter de plus longues distances.

Laisser un commentaire