Des doses élevées peuvent causer de légers problèmes d’estomac chez certaines personnes. Les chercheurs ne savent pas s’il est sécuritaire de prendre de la griffe du diable pendant une longue période. Les personnes souffrant d’ulcères d’estomac, d’ulcères duodénaux ou de calculs biliaires ne devraient pas prendre de griffe du diable. Des études montrent que la prise de griffe du diable peut provoquer des effets secondaires gastro-intestinaux.

La griffe du diable est-elle sûre ?

En cas de prise par voie orale : La griffe du diable est probablement sans danger pour la plupart des adultes lorsqu’elle est prise pendant 12 semaines. Les effets secondaires les plus courants sont la diarrhée et l’indigestion. La griffe du diable peut également provoquer des réactions allergiques cutanées.

Qui ne devrait pas prendre la griffe du diable ?

On a signalé que la griffe du diable interagissait avec les anticoagulants, les analgésiques, les médicaments pour le cœur (par exemple la digoxine) et les médicaments contre l’acidité gastrique (par exemple la famotidine). Vous devez utiliser une dose de 500 à 1 500 mg de racine séchée ou de capsules trois fois par jour.

La griffe du diable affecte-t-elle les reins ?

La griffe du diable (Harpagophytum procumbens DC. Ex Meisn.) et la réglisse (Glycyrrhiza glabra L.) peuvent inhiber les principaux processus de transport rénal nécessaires à la filtration, à la sécrétion et à l’absorption.

La griffe du diable est-elle approuvée par la FDA ?

L’usage médical de ce produit n’a pas été approuvé par la FDA. La griffe du diable ne doit pas être utilisée à la place d’un médicament prescrit par votre médecin. La griffe du diable est souvent vendue comme un supplément à base de plantes.

Que fait la griffe du diable pour le corps ?

La griffe du diable a été introduite en Europe au début des années 1900, où les racines séchées ont été utilisées pour rétablir l’appétit, soulager les brûlures d’estomac et réduire la douleur et l’inflammation. Aujourd’hui, la griffe du diable est largement utilisée en Allemagne et en France pour combattre l’inflammation ou soulager les douleurs arthritiques, les maux de tête et les lombalgies.

Que traite la griffe du diable ?

Peut soulager les symptômes de la goutte
Les médicaments, tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), sont généralement utilisés pour réduire la douleur et le gonflement causés par la goutte. En raison de ses effets anti-inflammatoires présumés et de son potentiel de réduction de la douleur, la griffe du diable a été proposée comme traitement alternatif pour les personnes atteintes de goutte (20).

La griffe du diable est-elle bonne pour les douleurs nerveuses ?

La plante est couramment utilisée pour traiter les affections rhumatismales affectant les articulations, les ligaments, les tendons, les os et les muscles. Il s’agit notamment des maux de dos, de l’ostéoarthrite, de la polyarthrite rhumatoïde et des tendinites. D’autres pensent qu’elle peut traiter la fibromyalgie, la sciatique, les douleurs nerveuses, la goutte et les symptômes de la maladie de Lyme.

La griffe du diable est-elle un diurétique ?

Les analyses montrent que la griffe du diable est une source d’aluminium, de calcium, de cobalt, de fer, de magnésium, de phosphore, de sodium et d’étain. Elle contient également des flavonoïdes et des stérols (sucres aux vertus anti-inflammatoires) et des composés qui agissent comme diurétiques, stimulent le cœur, abaissent la tension artérielle et augmentent le taux de glucose dans le sang.

Laisser un commentaire