La formation du coelome intra-embryonnaire a été étudiée par microcopie optique et électronique. Le coelome est formé par la fusion de petits espaces qui naissent entre deux couches de mésoderme de la plaque latérale. Les premiers espaces apparaissent au stade 6 et se trouvent dans la partie antéro-latérale de l’aire pellucide.

D’où vient le coelome intra-embryonnaire ?

Au cours de la troisième semaine de développement, le mésoderme de la plaque latérale se divise en un mésoderme somatique dorsal (somatopleure) et un mésoderme splanchnique ventral (splanchnopleure). La cavité qui en résulte entre la somatopleure et la splanchnopleure s’appelle le coelome intraembryonnaire.

Quelle structure forme le mésoderme intraembryonnaire ?

Les somites forment le squelette axial, les muscles squelettiques et une partie de la peau. Lors de la segmentation, pour former les somites, des changements se produisent également dans le mésoderme des plaques latérales. De petites cavités y apparaissent, qui fusionnent pour former une grande cavité – le coelome intraembryonnaire.

Comment se forme le coelome extra-embryonnaire ?

Le coelome extra-embryonnaire se développe en même temps que le sac vitellin primitif par la prolifération et la différenciation des cellules hypoblastiques en cellules mésenchymateuses qui remplissent la zone entre la membrane de Heuser et le trophoblaste. L’ensemble de la structure est entouré par la plaque choriale.

Comment se forme le mésoderme ?

La gastrulation est un stade précoce du développement au cours duquel l’embryon, qui était alors une boule de cellules à une couche appelée blastula, se réorganise en une boule de cellules à trois couches, appelée gastrula. Au cours de ce processus, les couches germinales primaires, l’endoderme et l’ectoderme, interagissent pour former la troisième, appelée mésoderme.